DE PARIS A SAINT-DENIS : LA TRAQUE DES MIGRANT-E-S ET DES SANS LOGIS


  Télécharger l'émission

Ce Vendredi matin à eu lieu dans le 19eme arrondissement de Paris l’évacuation par la police du camps de migrant-e- qui ce tenait depuis plusieurs semaines.En fait,il faut remonter au mois d’Aout ou les évacuations de campements ont débutés.Dans la première partie de cette émission,nous revenons avec nos invité-e-s sur cette situation d’expulsion permanente.

Dans la seconde partie,il sera question des habitant-e-s du 168 Avenue du président Wilson à st-Denis.Les habitants du 168 avenue du Président Wilson ont été expulsés par leur bailleur Un jeudi matin, fin août, la police leur demande de descendre. Une fois en bas, des maçons s’affairent à murer les issues et les entrées, forçant les habitants à laisser derrière eux tous leurs biens et effets. La décision de « justice » qui a rendu possible cette expulsion remonte à 2010.

Depuis quelques semaines, ils/ elles sont sur un campement a la Plaine st Denis pour exiger un relogement.Nous parlons avec eux de cette affaire et nous avons aussi sur le plateau de l’actualité des luttes,une personne du centre social auto-organisé de st Denis l’Attiéké,qui a suivit cette situation et qui nous parlent de l’avenir du centre social,a quelques semaines du procès qui aura lieu le 28 Novembre au TGI de st Denis et précédé le Samedi 26 novembre : de 15h00 à 00h00 :d’une Grande fête anniversaire de l’attiéké (3 ans ça se fête) avec ateliers, goûter, repas et concert au 31 bd Marcel Sembat a st Denis.