VIOLENCE POLICIÈRE SUR UN LYCEEN / ASSASSINAT DE 3 MILITANTES KURDES


  Télécharger l'émission

14 octobre 2010, lors du « mouvement des retraites », Geoffrey, lycéen de 16 ans est mutilé au visages »par un LBD40, arme munie d’un viseur électronique, devant le lycée Jean Jaurès à Montreuil, dans le 93. Cette arme est classée par le ministère de la défense et la gendarmerie nationale dans la catégorie des armes relevant des matériels de guerre (catégorie A2). Six interventions chirurgicales, état physique non stabilisé, six ans après.

Malgré les turpitudes, inhérentes aux affaires de violences policières, Geoffrey est relaxé, le policier est condamné, avec circonstances atténuantes telles le manque de formation et le « déréglage » de l’arme.Énième turpitude, le policier fait appel du verdict du 2 avril 2015.

Dans l’émission de ce jour,nous recevons Christian,le père de Geoffrey,a quelques jours du procès qui ce aura lieu du 9 au 11 Janvier 2017 a la Cour d’Appel de Paris,8ème Chambre a 13h30

En fin d’émission,nous parlons avec une membre du collectif solidarité femme Kobané,de la manifestation qui aura lieu ce Samedi 8 Janvier a 11h au départ de la Gare du nord, suite a assassinat de 3 militantes kurdes le 9 Janvier 2013 a Paris.