QUELLE AUTODÉTERMINATION POUR LA NOUVELLE CALÉDONIE ? / DROIT AU LOGEMENT


Télécharger l'émission

Trente ans après les accords Matignon-Oudinot et après celui de Nouméa, un référendum sur l’accession à la pleine souveraineté de la Kanaky – Nouvelle-Calédonie se tiendra le 4 novembre 2018.
Cette consultation référendaire est l’ultime étape d’un combat commencé en 1977. Au terme de l’accord de Nouméa, le peuple calédonien s’exprimera sur son devenir.

Ces derniers mois, certains moyens de l’État sont utilisés pour s’ingérer voire s’inviter dans le débat. L’État français ne semble pas prêt à aller jusqu’au bout de son engagement formel pris lors de la signature de l’accord de Nouméa. Tous viennent porter la bonne parole qui est de maintenir la France en Kanaky. Quid de la prise de possession unilatérale ? Quid des spoliations de terres ? Quid de l’identité kanak confisquée ?

Quelques jours avant la tenue du Comité des Signataires des Accords de décolonisation (qui rassemble des représentants des partis indépendantistes, non-indépendantistes et de l’État français), une délégation du FLNKS, dont le porte-parole Daniel Goa.Sur cette question,ce tenait un meeting organisé ce 21 mars 2018 a la Bourse du travail de Paris

Dans l’émission de ce jour,nous vous proposons d’entendre quelques interventions issue de ce meeting.

Et nous terminons l’émission avec un entretien réalisé le 22 Mars dernier avec Jean baptiste eyraud,président de l’association droit au logement.