TURQUIE : GRÉVE DANS UNE FILIALE YVES ROCHER


Télécharger l'émission

127 ouvrier·ères de Flormar sont licencié·es parce qu’elles·ils se sont syndiqué·es. Depuis plus de trois semaines, ces ouvrier·ères dont la grande majorité sont des jeunes femmes, se réunissent chaque jour devant l’usine à 7 heures du matin.

En janvier, quelques syndicalistes de Petrol-Is débutent simultanément un travail de syndicalisation dans six usines, situées toutes dans la Zone Industrielle de Gebze. Début mai, les ouvrier·ères franchissent le pas et se syndiquent. Le but de Petrol-Is est d’obtenir le droit de représentation dans cette usine où il n’y a pas de syndicat.

Dans l’émission de ce jour , nous serons en compagnie d’une membre du comité de solidarité et qui nous parlera de la situation social en Turquie. bonne écoute !