LE CONFINEMENT FAIT IL PARTI DE L’ARSENAL RÉPRESSIF?

Télécharger


Nous avons demandé à Raphaël Kempf, qui vient d’écrire un article dans le Monde diplomatique, de nous parler de la répression liée au non respect du confinement, ou l’absence d’attestation de déplacement dérogatoire. Dans la loi d’urgence sanitaire cela entraîne une amende de 135 euros et une peine de prison au bout de quatre « récidives ». Cher payé !, C’est le Travail Famille Patrie version Macron !

Ahmed, délégué CGT au dépôt de Flandre, nous révèle une découverte étonnante dans les bureaux d’un dépôt ; un fichier qui permet de donner de l’avancement ou pas en fonction du 3 présentiel ». Autant dire que les grévistes, les femmes enceintes, les arrêtés pour cause de maladie ou ceux et celles qui ont fait valoir leur droit de retrait peuvent toujours se brosser pour toucher plus… Ou est passé le temps moins pourri des avancements à l’ancienneté plutôt que ceux au mérite !

Alain, Gilet Jaune, nous enjoint de nous interroger rapidement sur le confinement sous peine de se voire confisquer le peu de liberté qu’il nous reste. Comment envisager l’après si on ne dépasse pas la peur. Surtout qu’un avocat remet en question la légalité de ce confinement…

BOYCOTT DE L’APPLICATION STOP COVID-19

Télécharger

Traçage numérique, dans un premier temps pour notre bien et notre santé, et après une fois que le dispositif est mis en place plus rien n’arrêtera les États de ficher nos déplacements et nos rencontres.

La quadrature du net nous parle de cette volonté de tracer la population grâce au numérique. Il ont déposé un recours avec la LDH; recours rejeté. A défaut de mettre en place de véritables moyens sanitaire les gouvernements ont opté pour le contrôle, la répression, l’ enfermement; comme à son habitude.

Un appel à boycotter l’application stop covid-19 a été lancé par Écran total, et le groupe de travail  » digitalisation, TIC et 5G » de l’ organisation Écologistes en action pour refuser la numérisation de nos vies.

L’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE

Télécharger

La loi sur l’état d’urgence sanitaire, adoptée à marche forcée par une majorité aux ordres, est présentée comme étant d’exception mais elle a vocation à être durable et donner toujours plus de pouvoirs à la police et à l’administration, comme si la dernière loi sur l’État d’urgence de 2017, insérée dans le droit commun ni suffisait pas. Elle signe le recul de l’État de droit.

Édouard Philippe a présenté le nouvel état d’urgence sanitaire comme étant un « état d’urgence de droit commun ». Voilà un bel oxymore de l’état d’exception « de droit commun », de quoi vouloir nous rendre fous. Le premier ministre fait donc l’aveu que ces mesures ont vocation à se normaliser et que les discours d’apaisement sur le caractère temporaire et exceptionnel de ces mesures ne sont qu’une rhétorique rapidement remise en cause par les faits et l’histoire.

L’état d’urgence sanitaire de 2020 permet d’organiser le contrôle de la population et de ses déplacements. De distribuer des centaines de milliers d’amendes et d’incarcérer les multirécidivistes du déplacement sans auto certificats de sorties. En raison du flou du décret sur le confinement et de ses dérogations – les policiers, sur le terrain, vont faire preuve d’un arbitraire tout en grossièretés et mauvais traitements.

L’adoption sans aucun débat de ces mesures de contrainte individuelles révèle surtout la vision de ce gouvernement, qui ne pense pouvoir gérer la population que par la contrainte et la discipline – au besoin pénalement sanctionnée plutôt que de prendre les bonnes mesures sanitaires.

Distribuer des masques à tout la population sans distinction, tester toute la population, ouvrir des lits d’hôpitaux, réquisitionner les hôpitaux privés, les hôtels pour les SDF, libérer au moins 30000 détenus. Décréter l’exonération du paiement des loyer pendant la durée du confinement et garantir les mêmes droits à tous avec ou sans papier comme au Portugal. Voilà de vrais mesures, le reste n’est que gesticulations macabres.

Dans cette émission nous avons demandé à martin de la quadrature du net de nous informer sur les nouvelles disposition concernant la volonté de contrôle par GPS.
Puis nous entendrons Adélaïde Jacquin avocate, qui détaillera les mesures de l’État d’urgence sanitaire et nous finirons par les conséquences directe de ces mesure appliquées par les patrons, le gouvernement et ses chiens de gardes avec l’exemple de la RATP avec Ahmed.

CONFINÉS MAIS EN COLÈRE

Télécharger

Toujours confinés mais disposant d’un téléphone, nous avons demandé aux grévistes d’hier de nous parler de la situation d’aujourd’hui. Amhed travaille à la RATP au dépôt de Flandre là ou il y a encore deux mois les petits matins étaient au blocage. Aid est éboueur, armé de sa curiosité et de sa détermination il a participé lui aussi à la grève pour conserver voir améliorer les régimes de retraite.
Le confinement nous isole, mais restons vigilant car si nous n y prenons garde le réveil risque d’être pire. Prenons des forces, aiguisons la critique, soignons notre colère… A bientôt.

SYSTÈME DE RECONNAISSANCE FACIALE

Télécharger



Dans l’émission de ce jour nous parlerons de la reconnaissance faciale avec comme invité Martin qui fait partie de la quadrature du net.

VIDÉOSURVEILLANCE ET MENACE DES LIBERTÉS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


Télécharger l'émission

190214-viodeosurveillance-300x272

En octobre 2017, Renaud Muselier, président de la région PACA, demande les conseils de la CNIL-commision nationale informatique et liberté- pour la mise en place dans deux lycées de Nice et de Marseille de dispositifs de « portiques virtuels » associant « des moyens classiques d’identification (…) À UN DISPOSITIF BIOMÉTRIQUE UTILISANT DES TECHNOLOGIES DE COMPARAISON FACIALE

Alors que la contestation nourrie par le mouvement des gilets jaunes grandit, alors qu’enflent les rumeurs d’une possible censure du mouvement par Facebook, comment la future loi de censure antiterroriste que la France cherche à imposer à l’Union européenne s’appliquerait-elle à des mouvement sociaux tels que celui des gilets jaunes ?

C’est un texte très peu débattu , il est pourtant fondamental pour l’avenir des libertés publiques à l’échelle de l’Europe entière. Présenté au mois de septembre , il s’agit du règlement européen dédié à « la prévention de la diffusion de contenus à caractère terroriste en ligne ».

C’est de ses questions dont nous parlerons dans l’émission de ce jour . Et pour cela , nous serons en compagnie de Martin et Marne , de la quadrature du net.

LINKY : UN COMPTEUR QUI COMMUNIQUE


Télécharger l'émission

Aujourd’hui , nous parlons du compteur dit intelligent linky qui selon Enedis devrait a terme remplacer l’ensemble de nos anciens compteurs électrique . Mais tout le monde ne l’entend pas de cette oreille.

C’est ce que nous allons entendre dans cette émission par le biais d’une rencontre publique qui ce tenait ce 3 Octobre a Arcueil .

UNE SOCIÉTÉ DISCIPLINAIRE : PRISON ET UNIVERSITÉ


Télécharger l'émission

Aujourd’hui dans l’actualité des luttes nous avons profité des mouvements de matons dans les prisons pour revenir sur le monde pénitentiaire et la futur réforme du mois de février avec une intervention téléphonique de Kyu( ancien prisonnier et militant).

Nous vous avons ensuite diffusé un reportage réalisé lors de l’assemblée générale de Tolbiac qui avait lieu jeudi 25 janvier dernier autour de la réforme de l’accession à l’université « parcours sup » Bonne écoute!

LE PROCÈS DU MEDEF CONTRE LOÏC / MILIPOL


Télécharger l'émission

En ce début d’émission,nous sommes en compagnie de Loïc,de la compagnie Jolie môme et nous parlons du procès intenté par le MEDEF a son encontre.Audience initialement prévu ce 30 Novembre et finalement reporté au 25 Janvier 2018.

Et nous poursuivons l’émission en parlant avec Aymeric,membre de Amnesty international du salon MILIPOL,Salon mondial de la sécurité intérieure des États,qui se tenait du 21 au 24 Novembre dernier et sur l’exposition dans ce mème salon d’équipement de torture.

CONTRÔLE ET GESTION DU MONDE PAYSAN


Télécharger l'émission

Prendre à contre pied quelques mythes, et en premier lieu celui d’un amoncellement de normes qui serviraient à protéger la nature, le consommateur et les travailleurs de la terre.

pour cela,nous vous proposons l’écoute d’une émission diffusée sur Canal sud,le front du Lundi.

Rencontres avec Yanick Ogor (le paysan impossible, ed. du bout de la ville), Floéral Klein éditeur et Fabrice agriculteur de Saône et Loire. nous entendrons de quelle manière, la pression administrative élimine les agriculteurs.Il sera également question de l’histoire de Jérôme Laronze qui illustre tragiquement cette situation.

LE LIVRET SCOLAIRE UNIQUE NUMÉRIQUE


Télécharger l'émission

Dans l’émission de ce jour,il sera question de fichage numérique.Le 11 Mai,se tenait à Paris un Meeting contre le « Livret scolaire unique numérique (LSUN).Le LSUN constituera surtout un nouvel instrument de flicage des élèves et une restriction notable de la liberté pédagogique de leurs professeur‑e‑s.

Sa mise en œuvre constitue une surcharge de travail car il impose entre autre aux personnels des opérations de saisie fastidieuses.Ce cadre contraint prive par ailleurs les personnels de leur travail par le formatage qu’il impose.Sous couvert de simplification des tâches, il s’agit d’uniformiser les pratiques pour mieux les contrôler,comme c’est déjà le cas avec l’utilisation des Espaces Numériques de Travail (ENT)

NUMÉRIQUE ET LUTTE DES CLASSES


Télécharger l'émission

Dans l’émission de ce jour,nous diffusons un entretien réalisé le 5 Mai dernier avec Matthieu Amiech du collectif écran total au sujet de la question du capital et des outils numérique.

MOUVEMENT CONTRE LA LOI TRAVAIL : LES POURSUITES JUDICIAIRES / LES FILIÈRES SÉCURITAIRES RENTRE DANS LES UNIVERSITÉS

Dans cette première partie d’émission,nous revenons sur la loi travail.Et nous y revenons par le biais judiciaire avec François,mobilisé parmi tant autre a Clermont-Ferrand sur le mouvement contre ce qui fut a l’époque,le projet de loi travail.

Au printemps dernier,une assemblée générale de lutte fut mise en place avec divers secteur de la société.Des actions de blocages sont menées.sur l’une d’entre elle, au conseil départemental d’Auvergne,une occupation du hall fut faite.quelques feuilles de présentoir enlevées et un peu de peinture taguées dans cette action.

Trois des personnes sont interpellées et François nous parlent du procès qui ce tenait mardi dernier a Clermont-Ferrand.

En seconde partie d’émission,nous sommes en compagnie de Théo,qui nous parlent de la création en Octobre 2016 de l’association Panthéon-Sorbonne unité défense et sécurité nationale a l’université Paris 1.Cela a suscité de nombreuses critiques tant de la part de syndicats que d’enseignant-e-s et étudiant-e-s.

Par cet exemple,nous revenons sur les liens dangereux entre l’université et la production de l’idéologie sécuritaire.

DE LA PRISON A LA SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE


  Télécharger l'émission

Dans l’émission de ce jour,nous diffusons un entretien avec Tony Ferri qui est philosophe et conseiller d’insertion et de probation.Il vient d’écrire un livre ; « Pouvoir et politique pénale de la prison à la surveillance électronique ».

Il prévient; Chacun de nous peut être concerné par l’emprise d’un système de surveillance et de pénalisation qui se répand dans l’ensemble des activités de la société. Le « bracelet » comme d’autres formes d’enfermement dehors ont tendance à se généraliser et offre à l’État un moyen bon marché d’étendre la prison hors les murs.

COMMENT LA FRAUDE DANS LES TRANSPORTS PUBLICS DEVIENT UN ACTE DE TERRORISME


  Télécharger l'émission

Nous passons une grande partie de l’émission en compagnie de l’ex mutuelle des fraudeurs/fraudeuses de Lille.
Comment se mutualiser face a l’augmentation du prix des transports,au contrôle incessant et parfois violent.La mutuelle des fraudeurs a vu le jour en Septembre 2009 à Lille et a cessée son activité début 2016.Nos invités nous parlent des nouvelles loi en vigueur dans les transports publics et des péripéties qui ont émaillées l’existence de cette mutuelle d’entraide.En début d’émission,on était lu quelques textes de réflexion sur des faits d’actualités.

LES COMPTEURS LINKY


  Télécharger l'émission

LE 8 SEPTEMBRE DERNIER SE TENAIT A LA PAROLE ERRANTE A MONTREUIL,UNE RÉUNION PUBLIQUE ORGANISÉE PAR LE RÉSEAU SANTÉ PUBLIQUE ÉDITION.AVEC POUR THÈME UNE PRÉSENTATION DES COMPTEURS LINKY ET CONTRE LA GÉNÉRALISATION DE SON INSTALLATION . l’OBJECTIF DE ENEDIS -ANCIENNEMENT ERDF- ET DE CHANGER 90% DES ANCIENS BOITIERS DANS 35 MILLIONS DE FOYERS D’ICI 2021.POUR LA FIN 2016,TROIS MILLIONS DE COMPTEURS LINKY DOIVENT ÊTRES DÉPLOYÉS.DANS L’ÉMISSION DE CE JOUR,NOUS ALLONS ENTENDRE DIFFÉRENTS TÉMOIGNAGES QUI DÉMONTRENT COMMENT LA RÉSISTANCE S’ORGANISE FACE A LA MISES EN SERVICE AGRESSIF DE SES COMPTEURS ESPIONS ET DIT INTELLIGENT.

LES LOIS RÉPRESSIVES DANS LES TRANSPORTS


Télécharger l'émission

Les lois répressives se succèdent à une cadence infernale. A peine si nous avons le temps d’en être informées alors les discuter voir les contester …

Les transports en commun devraient être gratuit partout sur le territoire à l’image de ce qui se passe déjà dans pas mal de villes en France. Le contrôle et la répression s’expérimente aussi dans les transports, ces nouvelles lois sanctionnent de prison ferme l’information, la solidarité, l’organisation, la précarité

Nous avons reçu le collectif Passage libre pour à la fois informer et critiquer la loi transport en commun actuellement en cours d’être votée mais également voir comment continuer à s’organiser pour résister.