DÉCRET ASSURANCE CHÔMAGE / HÔTEL MELIA / ASSA TRAORÉ

Télécharger

Paris 23 avril 2021 ; manifestation contre le décret assurance chômage https://www.flickr.com/photos/119524765@N06/albums crédit photo ; Serge D’Ignazio

Actuellement, 80% des chômeur-ses ne sont pas indemnisés. 450 000 personnes parmi les plus précaires les rejoindront.

Jusqu’à présent, seuls les jours travaillés par le demandeur d’emploi étaient pris en compte. À partir du 1er juillet, les périodes où vous n’aurez pas pu travailler diminueront d’autant votre indemnité journalière ! De ce fait, l’indemnité moyenne actuellement de 850 € descendra à 600 €.

Dans l’émission de ce jour, nous allons poursuivre la réflexion sur les mobilisations qui se mettent en place.

Nous allons entendre différentes interviews sur les mobilisations en cours. Deux entretiens avec Isabelle, travaillant dans le tourisme et Guillaume, maitre d’hôtel dans l’événementielle, tout deux faisant partie des occupants et occupantes du théâtre de l’Odéon.

Nous pourrons entendre également les entretiens réalisés avec Isabella, guide conférencière et Francine Royon, CGT pole emploi. Interviews réalisées le 23 avril dernier lors de la manifestation parisienne contre le décret assurance chômage.

La manifestation était organisée par les syndicats CGT et Solidaires et des associations comme le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) auxquels se sont joints des collectifs d’intermittents qui occupent des lieux culturels depuis plusieurs semaines.

Le groupe espagnol Meliá Hotels International, qui possède sept établissements en Île-de-France, a, lui aussi, conclu un plan de sauvegarde de l’emploi. Il touche 82 salariés, et 46 d’entre eux seront transférés dans une autre entreprise ; les autres seront licenciés. C’est dans ce contexte que, le 23 avril 2021, des femmes de chambre de l’hôtel mélia se sont rassemblées devant un des hôtels parisien du groupe pour protester contre ce plan de sauvegarde de l’emploi.

Dans ce reportage, nous entendrons l’entretien réalisé ce 23 avril, avec une salariée de l’hôtel et un syndicaliste de la CFDT qui suis la gréve.

Nous terminerons cette émission avec le reportage réalisé lors du rassemblement de soutien a Assa Traoré le 7 mai 2021, devant le tribunal de grande instance de paris ou elle comparaissait pour diffamation pour sa lettre, j’accuse.

GRÈVE : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE À LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS LE 2 FÉVRIER

Télécharger

A la raffinerie de Grandpuits, le 2 février 2021.

Deux cents emplois en moins sur le site de Grandpuits, 500 autres supprimés chez les sous-traitants qui dépendent de la raffinerie. C’est ce que dénonce l’intersyndicale CGT, FO, CFDT depuis l’automne, ainsi que les salariés en grève depuis le 4 janvier 2021. Une action a eu lieu mardi 26 janvier devant le siège de Total à La Défense. Un rassemblement avait été organisé pendant que quelques militants venus en soutien repeignaient en vert l’entrée du bâtiment. Probablement, la partie la plus verte de l’activité du groupe pétrolier connue à ce jour.

Quelle suite donner à cette grève ? Ce 9 février, au 36e jour de grève, une nouvelle réunion se déroule au siège de Total à La Défense qui peut déterminer l’avenir du site de Grandpuits.

Total se cache derrière un “greenwashing” pour supprimer des postes

Un salarié

Nous nous sommes rendus à l’assemblée générale qui se tenait sur le site de la raffinerie de Grandpuits, le 2 février 2021, où des salariés ont pris la parole pour exposer leur vision sur la stratégie à venir. Un raffineur est venu nous parler de son engagement dans la grève et un autre salarié nous a expliqué ce qu’était le projet « Galaxie ».

Pour les suivre, les contacter : https://www.facebook.com/RaffineursEnLutte/

CFDT DU BOURGET

Télécharger



Dans la première partie d’émission Nous vous diffusons plusieurs interview réalisé suite a une conférence de presse suite a une intrusion de leurs siège.

Dans la deuxième partie, l’assemblée général interprofessionnelle du lendemain a paris.

QUELLE NOUVELLE STRATÉGIE POUR LE MOUVEMENT ?

Télécharger

Ce 20 Janvier se tenait au dépot SNCF du Bourget une conférence de presse de l’interpro SNCF / RATP suite au dépôt de plainte de la CFDT après l’intrusion de leur siège le 17 Janvier dernier.

Avant le début de cette conférence de presse , une AG se tenait pour faire le point sur la suite du mouvement contre la réforme des retraites et dans cette première partie d’émission , nous vous proposons d’entendre quelques interventions issue de cette AG

Dans la suite de l’émission , nous entendrons une salariée de RTE-réseau de transport d’électricité filiale de EDF, nous parler des actions entreprise dans ce mouvement contre la réforme des retraites.

Ensuite il sera question de la création d’une assemblée de lutte à Mante-la Jolie en Novembre 2019

Le mouvement de grève contre la réforme des retraites s’est élargi à de nombreux secteurs : Ports et docks, raffineries, bibliothèques, Éducation, énergie, propreté urbaine… et dans ce contexte, se tenait dans le local de SUD-Rail St-Lazare ce 21 janvier une AG et nous vous proposons l’écoute D’une prise de parole issue de cette AG.

LA REFORME DES RETRAITES : A LA VEILLE DE NOUVELLES MANIFESTATIONS

Télécharger

Après des semaines de pas de deux avec la CFDT autour de la question de l’âge pivot, le gouvernement retire les 64 ans de son projet immédiat. C’est le signe de son malaise, des divisions gouvernementales, de la force de notre mouvement qui met à mal ses objectifs

Mais tout cela est un trompe l’œil : L’âge de 64 ans est enlevé pour le moment, il reste pourtant une référence et l’âge d’équilibre est maintenu dans le projet de loi

Une conférence aura lieu mais le contenu est d’ors et déjà verrouillé : il y aura un âge d’équilibre et il n’y aura pas d’augmentation des cotisations.

Dans l’émission de ce jour , nous parlerons des mobilisations en cours avec Agathe , travailleuse au technicentre de Châtillon . En compagnie de Claudio , de l’AG interpro 19/ 20eme arrondissement de Paris , il sera question du blocage de l’école Jourdain

Nous terminerons cette émission avec Oriane , chercheuse en science politique a l’université Paris 1