CHILI; RÉCIT D’UN MOUVEMENT POPULAIRE

Télécharger

Revendications collées dans la rue : 1. PIÑERA+PINOCCHIO – 2. OCTOBRE 2019, LE CHILI A DIT SUFFIT !

En Octobre 2019, débute un mouvement social de grand ampleur qui part notamment du refus de payer les transports et qui se diffuse dans une grande partie du Chili. Mouvement qui s’est maintenue jusqu’à l’apparition du covid-19. Le mouvement a repris suite a la levé du couvre feu instauré pendant 6 mois avec comme prétexte la pandémie.

En ce mois d’Octobre 2020, un référendum a vu le jour, autour d’une nouvel constitution pour le Chili, la population s’est exprimé pour une nouvelle constitution.

Dans l’émission de ce jour, nous parlerons de la situation sociale au Chili avec Claudio. En sa compagnie, nous reviendrons entre autre sur les enjeux de cette nouvelle constitution et des perspectives qui peuvent en découlé.

LA REFORME DES RETRAITES : A LA VEILLE DE NOUVELLES MANIFESTATIONS

Télécharger

Après des semaines de pas de deux avec la CFDT autour de la question de l’âge pivot, le gouvernement retire les 64 ans de son projet immédiat. C’est le signe de son malaise, des divisions gouvernementales, de la force de notre mouvement qui met à mal ses objectifs

Mais tout cela est un trompe l’œil : L’âge de 64 ans est enlevé pour le moment, il reste pourtant une référence et l’âge d’équilibre est maintenu dans le projet de loi

Une conférence aura lieu mais le contenu est d’ors et déjà verrouillé : il y aura un âge d’équilibre et il n’y aura pas d’augmentation des cotisations.

Dans l’émission de ce jour , nous parlerons des mobilisations en cours avec Agathe , travailleuse au technicentre de Châtillon . En compagnie de Claudio , de l’AG interpro 19/ 20eme arrondissement de Paris , il sera question du blocage de l’école Jourdain

Nous terminerons cette émission avec Oriane , chercheuse en science politique a l’université Paris 1


CHILI : LE MOUVEMENT SOCIAL CONTINUE

Télécharger

Le 18 octobre dernier, le peuple chilien s’est réveillé pour exiger davantage de justice sociale. Trois jours plus tard le président de la République Sebastián Piñera a déclaré que le pays était « en guerre contre un ennemi implacable ». Or le peuple chilien n’est évidemment pas en guerre et n’a pas l’intention non plus de baisser les bras. Des millions de personnes manifestent tous les jours de manière pacifique depuis plusieurs semaines.

Dans l’émission de ce jour , nous sommes en studio avec Claudio , franco chilien habitant à Paris et nous serons au téléphone depuis le Chili avec Paolina ,professeur a l’université du Chili et Antoine Faure, professeur a l’ université de Santiago du Chili et qui enseigne la sociologie politique.

En compagnie de nos invité-e-s , nous analyserons la situation sociale et politique depuis le 18 Octobre au Chili