LA FORCE INVISIBLE DES AIDES A DOMICILE / L’HÔPITAL EST DANS LA RUE

Télécharger

Le 25 mai dernier, nous avons rencontré Sabrina et Isabelle du collectif national des aides a domicile d’Île-de-France.

Elles se battent pour rejoindre statutairement le secteur de la santé, avec un statut unique, pour l’ensemble des aides a domicile, cela entend une augmentation conséquente de leur salaire et de pouvoir bénéficier de formation afin d’accomplir leur métier dans de bonne condition.

CONTACT: collectiflaforceinvisible75@gmail.com

Les politiques d’austérité pour la santé conduisent depuis des années à une dégradation des conditions de travail des professionnels de santé et de l’accès, de la qualité et de la sécurité des soins avec des pertes de chance inacceptables pour toutes et tous ; aussi pour réclamer :un accès universel aux soins de santé et aux médicaments une nouvelle politique de santé publique engagée socialement, qui lutte contre les discriminations.

Une augmentation massive du financement des systèmes de santé à la hauteur des besoins de santé de la population.

Une vraie revalorisation des métiers de la santé qui permettre un choc d’attractivité indispensable à la pérennité du système de santé.

Un changement de gouvernance qui associe les acteurs de terrain et usagers aux prises de décision.

Plus de 60 collectifs, associations et syndicats rejoignent l’appel européen pour la Santé et se sont retrouvés à Paris ce 29 mai 2021, pour une manifestation qui se tenait de l’hôpital de la pitié-salpêtrière a république.

Dans ce reportage, nous entendrons les paroles d’étudiantes en médecine et celle d’une infirmière a l’hôpital Saint-Louis.

CHILI 2021 / ÉPISODE 1 ; Les limites de la constituante

Télécharger

Le 18 octobre dernier, le peuple chilien s’est réveillé pour exiger davantage de justice sociale. Trois jours plus tard le président de la République Sebastián Piñera a déclaré que le pays était « en guerre contre un ennemi implacable ».    Le mouvement s’est maintenue jusqu’à l’apparition de la covid-19 et a repris suite au levé du couvre-feu instauré pendant 6 mois avec comme prétexte la pandémie. Au mois d’octobre 2020, un référendum a vu le jour et la population s’est exprimé en faveur d’une nouvelle constitution. Cette décision soulève de nombreux enjeux et notamment avec les élections présidentielles qui auront lieu courant 2021.

Nous consacrons donc deux émissions sur la situation sociale au Chili. Une première dans laquelle nous vous diffusons une partie des prises de parole réalisé lors de la rencontre internationaliste organisé par la cantine syrienne  » les peuples veulent », qui avait lieu le jeudi 21 janvier avec le collectif Vitrine Dystopica, intitulée : Communalisme et perspectives de victoire du Chili à la France. Cette discussion revient sur les dangers du processus électoraliste, les tentatives de récupération de la mobilisation par le pouvoir institutionnel, mais aussi sur les conséquences et perspectives réelles issues de la mobilisation débutée l’année dernière.

LES PEUPLES VEULENT

🌅 Alternatives révolutionnaires 🌅

Si la crise sanitaire et sa gestion, comme les catastrophes écologiques successives, assombrissent chaque jour notre perception du futur, des rayons d’espoir percent malgré tout ce ciel gris et menaçant.

Soudan, Algérie, Hong Kong, France, États-Unis, Mali, Liban, Irak, Iran, Thaïlande, Biélorussie, Équateur, Haïti, Catalogne, Chili, Nigeria… On peine à dénombrer sans en oublier l’ensemble des soulèvements des deux dernières années. 💥

Un désir de vie, de dignité et de justice parcourt villes et campagnes du monde entier. Malgré la répression, le courage des peuples qui se soulèvent défient partout le statu quo.

Si l’on semble s’accorder que dans les quatre coins du monde « les peuples veulent la chute des régimes », bien rares sont les voix et les slogans qui évoquent ou défendent une vision de

ce qui pourrait succéder ces chutes 🌅. La question de l’après reste bien souvent absente.

Cette année le titre de notre rencontre s’arrête à trois mots sans que nous sachions si il faut les ponctuer d’un point d’interrogation❓ ou d’exclamation❗

💥Les peuples veulent!?💥

Pendant plus d’un siècle, révolution rimait avec socialisme(s). Du Vietnam à l’Algérie en passant par Cuba ou le Burkina Faso, quand une insurrection éclatait, le communisme était disponible lorsqu’il s’agissait d’imaginer la suite. Que l’on s’en réjouisse ou non, on peut s’accorder pour dire que la situation a bien changé.

Quelles propositions de transition ou de rupture réussissent encore à se frayer un passage au moment des soulèvements ? La démocratie libérale pour remplacer les régimes autoritaires ? Des assemblées constituantes pour transformer la démocratie libérale ? Quelles perspectives dessinent les révoltés de nos jours ❓

C’est pour réfléchir à ces questions que nous avons souhaité inviter collectifs et individu.e.s du monde entier à participer à cette rencontre.

Certain.e.s, après avoir assisté à l’écroulement de régimes ou à la libération de territoires entiers ont déjà entrevu cet instant d’après. D’autres, ne souhaitant pas attendre de tels moments, ont déjà commencé à construire des d’alternatives au système actuel.

Les changements progressifs et locaux ne peuvent être opposés aux soulèvements. Au contraire, il nous faut souhaiter qu’en plus de se multiplier, les uns et les autres se nourrissent mutuellement.

À partir des pistes qui sont d’or et déjà creusées ici et ailleurs, il est possible d’apercevoir des réponses communes et de dessiner des horizons qui traversent frontières et océans. ✨