BLACK ROCK / HÔTEL IBIS BATIGNOLLES

Télécharger

Ils étaient environ 300 le 10 février 2020 à avoir occupé, bloqué et refait « la déco » du  siège de Black Rock France à Paris. Sur les 300 activistes, 17 ont été en garde à vue dont quatre mineurs.2 personnes vont passer en procès.

Dans cette première partie d’émission, nous pourront entendre l’intervention issue d’un débat de l’assemblée des assemblées des gilets jaunes du 24 juin 2021 à la parole errante à Montreuil et cette intervention portera sur la société black rock. BlackRock Financial Management Inc. est une société américaine de gestion d’investissement.

Rendez-vous pour le procès, le mercredi 7 juillet 2021 à 13 h au tribunal de grande instance de Paris, Porte de Clichy dans le 17ᵉ arrondissement de Paris.

Ce 21 mai 2021, un protocole d’accord a été signé entre la société STN, le syndicat CGT-HPE(Hôtels Prestige et Économiques), et les représentantes des femmes de chambre en lutte depuis le 17 juillet 2019, 22 mois déjà dont 8 mois de grève totale et 14 mois et cinq jours de chômage partiel dû à la crise sanitaire.

Pour fêter la victoire des femmes de chambre de l’Ibis Batignolles, le 28 juin dernier, un grand nombre de personnes et soutiens, ce sont retrouvé au théâtre de la Belle Étoile à Saint-Denis et ce sont quelques une de ses interventions que nous allons entendre dans cette seconde parties d’émission.

Bonne écoute !

LES ÉBOUEURS DE PARIS EN ACTION/ VICTOIRE DES FEMMES DE CHAMBRES / GRÈVE SUR UN SITE DE SOUS-TRAITANCE AUTOMOBILE

Télécharger

Dans l’émission de ce jour, nous vous proposons trois sujets.

Nous débuterons cette émission avec un entretien réalisé ce 25 mai avec un salarié de la ville de paris sur l’action mené ce même jour dans la capitale par les éboueurs contre le passage a un service privé de la voirie. Cela fait suite au mouvement social a la ville de paris contre le projet d’augmentation du temps de travail.

En seconde partie d’émission, nous reviendrons sur la victoire des femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles après plus de 22 mois de grève. À cet effet, nous entendrons les grévistes de l’hôtel Ibis revenir sur cette fin de grève victorieuse.

Et nous terminerons cette émission, par un reportage réalisé le 22 mai dernier a Bezons dans le val d’Oise, lors d’un rassemblement sur le site de l’entreprise PPG. PPG est spécialisée dans la production de mastics pour l’aéronautique et l’automobile. En effet, La direction de PPG Sealants Europe a annoncé un plan de cessation d’activités lors d’un comité social et économique (CSE), le 1er octobre 2020. La fermeture définitive est annoncée pour l’été 2021.

Une partie des salariés est en grève depuis le 29 avril et nous entendrons les prises de paroles et interviews réalisées ce 22 mai 2021, lors du rassemblement devant le site, qui réunissait plusieurs entreprises en luttes.

Bonne écoute !

ÉVACUATION DU CAMPS DE SAINT DENIS/ FEMMES DE CHAMBRE IBIS BATIGNOLLES/ CONFINEMENT EN PRISON

Télécharger

Dans l’émission de ce jour, nous diffuserons trois reportages : le 1er est un montage sur les prises de paroles concernant l’évacuation du camp de Saint-Denis ce 17 novembre.

Le 2ᵉ est un montage sur une prise de parole concernant les 16 mois de gréves reconductible des femmes de chambres de l’hôtel IBIS Batignolles.

Le dernier concernera la vie en confinement de 2 prisonniers ainsi que de leurs familles. Avec la lecture de deux lettres une de l’intérieur de la prison et l’autre de l’extérieur.

NON A L’ARMEMENT DE LA POLICE MUNICIPALE / HÔTEL IBIS

Télécharger

Mobilisation à St denis contre l’armement de la police municipale et l’escalade sécuritaire et des femmes de chambre de l’hôtel ibis devant ACCOR.

Dans la première demi heure de cette émission vous entendez le reportage réalisé Le jeudi 10 septembre, alors que le Conseil Municipal soumettait au vote ces délibérations, un rassemblement était appelé par des collectifs locaux devant l’Hôtel de ville de St Denis. En effet la nouvelle majorité PS et Génération.s élue à la ville de Saint-Denis a choisi son camp : ce sera celui de l’escalade de la répression (arrêté anti-chicha ; interpellation de vendeurs à la sauvette) et la surenchère policière. La Mairie de Saint-Denis consacre donc le premier acte de son mandat à armer sa Police Municipale de Flashball et d’armes de poing de catégorie B, créer une brigade cynophile (chiens) et faire l’acquisition d’un drone de surveillance. .

Dans la deuxième demi heure vous entendrez le reportage réalisé devant le siège d’ACCOR le 8 septembre alors que les femmes de chambre toujours en grève venaient dire leur détermination a poursuivre la lutte pour demander de meilleur condition de travail et internalisation du métier  des femmes de chambre de l’hôtel Ibis .